Je ne sais pas vous, mais …

Depuis que je joue au golf, je me pose toujours une bête question quand je vois partir ma balle partir dans les airs comme une belle cloche ou, au contraire, raser le sol comme une balle de Magnum 357.

Est ce que j’ai bien positionné mon tee ?

Et pourtant, ce n’est pas que j’y mette de la mauvaise volonté, mais le doute est toujours présent dans mon esprit.

Et pourtant j’ai essayé un grand nombre de tee mis sur ma route :

  • des tees simples en bois ou en plastique uniformément blancs ou couleur bois. Le tee de base que l’on traine dans ses poches à longueur d’années,
  • les évolutions anti-frictions avec une tête évidée sensée limiter les mauvais drive,
  • les tees énormes et moches qui coutent une blinde et qui finalement n’apportent rien de plus que de la frustration,
  • les tees sexy (de mauvais gouts et inutiles),
  • les tees bicolores qui permettent d’avoir des repaires un peu plus précis (un peu …)

Bref, je me contentais de tees « pimpés » pour trouver une hauteur constante. Un trait de stylo noir qui disparaissait (si les tees ne cassaient pas).

Bien sûr, il me restait la méthode d’évaluation avec le driver et le jugé.

Vos partenaires de parcours peuvent être de bons conseils

Lors de ma dernière compétition, un de mes partenaires du jour me proposa d’essayer son tee. C’était un Inesis 100 à Etage. Ne connaissant pas ce modèle, je le testais lors d’un drive sur un fairway large (pour éviter les mauvaises surprises).

De mauvaises surprises, je n’eus pas mais le test sur deux drives ne m’emballait pas plus que ça. je ne voyais pas ce que ce tee pourrait m’apporter.

A la fin de la journée, autour d’une bonne bière, mon partenaire me confia un de ces tees définitivement pour que je puisse l’essayer plus longuement. Il me confiait qu’il ne pouvait plus s’en passer.

Un test concluant sur un parcours entier

Retrouvant cette semaine ce tee que j’avais oublié dans mon pantalon de golf, je passais chez Decathlon et achetais un sachet de tees.

Aujourd’hui c’était le test de ce petit bout de plastique sur un parcours que je connais bien. 12-13 départs à faire, ce devrait être suffisant pour se faire une bonne idée.

L’utilisation est on ne peut plus aisée. La petite coupelle à la base permet un planté de tee toujours à la même hauteur. La forme supérieure du tee permet de bien poser sa balle. Bref, c’est zéro prise de tête et ça fait du bien !!!

Les drives s’enchainent et sont réguliers (quand c’est pas le bonhomme qui déconne et se désaxe) 200m-220m. Une bonne moyenne pour ce jour.

La couleur jaune fluo permet de bien repérer le tee s’il se perd sur la zone de drive.

Sur tout le parcours, j’ai utilisé un (oui 1) seul tee. En terme de rentabilité, les 1 euros 50 sont vite rentabilisés. De plus, Decathlon a la bonne idée de proposer une couleur par hauteur de tee (ici jaune fluo pour les 46mm).

J’utilise d’ailleurs les 6mm (blancs) pour les par 3.

En conclusion …

Decathlon propose une gamme assez complète de tees à étage simples d’utilisation et vraiment résistants.

Un achat pas idiot …

Mais chacun reste maître de ses préférences.